Please reload

 

Smileys Revanchards - 2011

Ardoise et aluminium

d30cm

La production dynamique du Net saisie comme une activité collective est motrice de comportements et de langages persistants dans le réel. Les LOL et autres MDR ne sont-ils pas les exemples d'un encodage dans le réel de contenus purement numérique? Arnaud Cohen en présentant ses Smiley revanchard (smiley à la francisque), révèle les enjeux collaboratifs et relationnels des codes issus d'internet. Collées sur trois ardoises circulaires, des pièces de monnaies dessinent les traits des fameux smileys. Substitut d'émotions, ils révèlent leurs véritables visages lorsque l'on identifie la monnaie, utilisée sous le régime de Vichy. La charge morbide et historique est ici trop forte. Elle écrase alors toute possibilité autre que de situer cette œuvre dans son rapport à une tragédie humaine collective. Comme un appel à la vigilance, les trois smileys rieurs se transforment en autant dememento mori, témoins de l'impossibilité de toujours trouver refuge  dans une réalité augmentée. Florent Jumel in « Uploloload, Eloge de la réalité diminuée » (extrait) pour ParisArt.​

 

Smileys Revanchards - 2011

Slate and aluminum

d30cm

Seen as a collective activity, the internet dynamic generation is building behaviors and languages that persist in the real world. Isn’t LOL a good example of an encoding process into the real of pure digital contents? By exhibiting his Revanchist smileys (Smileys with a francisc), Arnaud Cohen is making visible the collaborative and interpersonal challenges of the codes coming from the internet. Pasted on three circular slates, coins draw the famous smileys. Emotions substitutes, they reveal their true faces when you get to identify the coins, used under the Petain regime (French Nazi collaborationists). The morbid and historical charge of the work is here so powerful it crushes any possibility to escape from the idea of a collective tragedy. Like some warning signs, the three laughing smileys transform into memento moris, testifying of how impossible it is to find asylum into augmented reality. Florent Jumel in « Uploloload, Praising for diminished reality » (excerpt) for ParisArt.